Envoyé Spécial : l’arnaque des cartouches !

France 2 a diffusé le 29 mars 2018 une émission d’Envoyé Spécial dont le sujet est l’obsolescence programmée des cartouches et des imprimantes.

C’est une enquête d’Anne-Charlotte HINET et Swanny THIEBAULT et l’émission est présentée par Elise LUCET.

KERink n’a pas participé à ce reportage, nous n’avons que coupé l’émission pour ne garder que la partie concernant les cartouches et les imprimantes afin que vous puissiez la regarder lorsque le replay ne sera plus disponible.

Lien officiel du replay : FranceTVinfo

Le jour même de la diffusion du reportage, les visites sur notre site www.kerink.fr ont explosé :

Les internautes recherchaient notamment des informations sur le logiciel SSC Service Utility qui permet de reprogrammer une cartouche Epson afin de dire à l’imprimante que la cartouche n’est pas vide et donc de pouvoir continuer à imprimer.

N’hésitez pas à consulter l’article ici, mais n’oubliez pas que malheureusement ce logiciel n’est plus à jour, son créateur ayant arrêté de le développer.

La dernière mise à jour date du 16 Octobre 2006, il y a plus de 11 ans.

Il reste effectivement de l’encre dans les cartouches d’encre lorsqu’elles indiquent « VIDES ».

C’est important qu’il reste de l’encre pour préserver les têtes d’impression car faire fonctionner une imprimante avec des cartouches entièrement vides endommage les têtes d’impression.

Sur une petite imprimante pour particuliers, il est plus onéreux de changer les têtes d’impressions que d’acheter une nouvelle imprimante (ce n’est pas forcément le cas sur un traceur professionnel comme l’image ci-dessus).

La quantité d’encre qui reste dans une cartouche peut varier car c’est une puce qui détermine le niveau de la cartouche en fonction du nombre de pages que vous imprimez et du taux de couverture en encre de cette page. Ce n’est qu’une estimation, pas la réalité.

Mise à jour : Epson a réagit à la diffusion de ce reportage, en savoir plus dans notre article dédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.