Cartouches pour Epson non reconnues ?

Vos cartouches d’encre pour votre imprimante Epson ne sont pas reconnues ?

Les croix rouges indiquent une cartouche non reconnue.

Plusieurs choses peuvent gêner la reconnaissance de vos cartouches d’encre par l’imprimante.

1. La cartouche est vide :
Même si l’on voit et entend de l’encre à l’intérieur, il est possible que votre cartouche soit reconnue comme vide et qu’il y ait besoin de la remplacer.
Il est impossible d’aller jusqu’au bout d’une cartouche, sous peine d’endommager la tête d’impression de l’imprimante de manière irrémédiable (cette pièce coûte plus cher à changer que le prix d’une imprimante).
Il arrive dans de rares cas, que la cartouche soit quasiment pleine et indique pourtant « vide ».
En effet, lors de l’introduction de chaque cartouche, une amorce a besoin d’être lancée automatiquement et consomme pas mal d’encre.
De même, chaque nettoyage consomme de l’encre (entre 10 et 15% à chaque fois).
Une imprimante qui aurait les têtes d’impression très sèches, ne laisserait pas sortir l’encre de la cartouche, mais l’information envoyée à la puce serait -15% à chaque nettoyage !
À retenir :
8 à 10 nettoyages vident un jeu de cartouches. Il est plus économique de changer les cartouches indiquées comme vides et celles indiquées comme bientôt vides !
Lorsque vous changer une cartouche, si une croix rouge apparaît sur celle-ci, ce n’est pas forcément elle qui est en cause (pas très logique, mais ça arrive assez souvent). C’est peut-être tout bêtement qu’il n’y a pas assez d’encre dans les autres cartouches !


2. Les ergots de protection n’ont pas été retirés.

Penser à retirer les ergots de protection de vos cartouches Epson !

La puce n’entre pas en contact dans l’imprimante et n’est donc pas reconnue.

contact_electrique_epson_non_reconnue_defectueuse_kerink_rennes_cartouche_encre_t0

Maintenance, Changement de cartoucheTouche Maintenance ou Remplacement de cartouche sur les imprimantes Epson

3. L’imprimante est capricieuse avec le compatible :
Certaines imprimantes sont plus sensibles que d’autres.
Il faut respecter la procédure pour changer les cartouches à la lettre.
Généralement, on ouvre le capot, on appuie sur la touche Maintenance ou Remplacement de cartouche *, le chariot se déplace, on change la cartouche qui est placée devant la flèche, on appuie de nouveau sur ce bouton , on change la cartouche suivante … et ainsi de suite.

 

4. La puce est endommagée :
Il ne faut jamais toucher la puce de votre cartouche, sous peine de l’endommager électriquement.
(bien faire attention lors du déballage)

puce_cartouche_t0_kerink_rennes_non_reconnue_encre_recharge

5. Autres :
Si rien ne fonctionne, il faut repasser en boutique. Dans l’idéal avec votre imprimante, pour que l’on puisse vous montrer comment procéder ou effectuer un échange immédiat selon la source du problème.

P.S. : il est possible qu’une puce soit défectueuse, même si c’est plutôt rare, mais ça arrive.
Par contre, il est quasiment impossible d’avoir un jeu de cartouches entier dont toutes les puces seraient défectueuses. Essayez les diverses solutions proposées dans cet article et n’hésitez pas à commenter si besoin !

2 réflexions au sujet de « Cartouches pour Epson non reconnues ? »

  1. degal

    EPSON est a proscrire, elles ne reconnaissent plus les cartouches compatibles au bout d’un certain temps, EPSON c’est de la m**** et on nous prend pour des pigeons au regard du prix astronomique des cartouche d’origine

  2. KERink Rennes Auteur de l’article

    J’ai enlevé le mot en « M » 😛
    Effectivement les cartouches sont chères, heureusement il existe des alternatives.
    C’est normal que l’imprimante refuse d’imprimer à un moment car si l’on pouvait le faire, ça endommagerait les têtes d’impression de l’imprimante et elle deviendrait inutilisable.
    Les compatibles ont souvent plus d’encre, mais c’est la puce qui gère le niveau restant, il n’y a pas de « capteur » dans la cartouche.
    Donc au bout d’un nombre de page donnée, la cartouche se bloque pour ne pas risquer d’imprimer sans encre et casser la tête d’impression.
    Maintenant, ils pourraient faire comme Brother et mettre un petit flotteur dans les cartouches afin d’avoir le niveau réel et pas le niveau estimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.